« Vol d’usage », de Jean Charmillot et Jérôme Galan, la Route du Sirque, à Nexon

« Vol d’usage », de Jean Charmillot et Jérôme Galan © Vasil Taveski

Comment (faire) voler un vélo ? 

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

« Vol d’usage » est l’un des spectacles phares de la Route du Sirque 2017. Cet instantané de liberté planante est crée par un duo qui joue à 360° et à 200 %.

Un accident, une belle gamelle à vélo ! On lève les yeux, on est ébloui par la lumière, et puis tout va trop vite : le feu, les freins, le toit ouvrant, l’espace et l’au-delà. On a beau se rejouer la scène au ralenti, ce n’est pas trop clair. Que s’est-il passé au juste ? À moins que ce soit l’histoire d’une quête banale, celle d’un homme tentant de voler… Bref, c’est un spectacle où l’on nous raconte ce que l’on ne voit pas, mais surtout où l’on voit beaucoup de choses que l’on ne peut pas raconter.

En revanche, c’est sûr, la Cie Quotidienne est créée par Jean Chamillot et Jérôme Galan, tous deux issus de la 21e promotion du Centre national des arts du cirque, en 2011. C’est là qu’ils associent pour la première fois le vélo acrobatique et les sangles aériennes : « Il a fallu six ans pour mettre cette technique au point. Nous l’avons peaufinée, appris l’un de l’autre; nous avons inventé des figures », raconte Jérôme.

Les deux amis se lancent en effet pour défi d’inventer un vocabulaire qui lie une discipline d’équilibre tournant sur un plateau horizontal et une autre, dont l’imagerie est la démonstration spectaculaire de la force, généralement sur la verticalité. Ainsi naît une véritable recherche sur l’envol, le déplacement des poids, le rapport au sol et à la pesanteur : en gros, comment faire voler un vélo sous chapiteau.

Légèreté et puissance

Et forcément, tout commence (et tout s’achève) par une pirouette : avant le tour de piste, le vélo est décroché et remis à sa place, car emprunté par un voleur bien intentionné. C’est ce qu’on appelle le « vol d’usage : emprunt de courte durée sans déclaration préalable d’u véhicule roulant dans le but d’un usage immédiat et nécessaire ». Mais ce titre est polysémique, car « voler » signifie aussi « décoller du sol ». Or, la combinaison des deux disciplines et la recherche sur l’espace circulaire de la piste font littéralement planer, parce que dans ce spectacle, le vélo ne vole pas de façon tout à fait classique.

« Vol d’usage », de Jean Charmillot et Jérôme Galan © Vasil Taveski
« Vol d’usage », de Jean Charmillot et Jérôme Galan © Vasil Taveski

De cet accident (l’idée originelle est vraiment née d’une expérience vécue) naît une rencontre improbable qui laisse place à toute la fantaisie et à la poésie douce de Jean et Jérôme. Ces deux-là – hurluberlus perchés mais concentrés, d’une précision extrême – font vraiment la paire. Tous deux tombent, certes, mais pour toujours mieux se relever et s’envoler. Et nous nous laissons volontiers emporter, car si l’on a le tournis (un peu), on rêve aussi (beaucoup). Drôles, ces voltigeurs partagent également avec nous l’amour du risque, le sentiment de liberté mêlé à l’angoisse de l’accident – leur quotidien d’artistes de cirque, en somme.

Virtuoses, Jean et Jérôme sont à la fois acrobates, danseurs et comédiens. À vue, ils ne peuvent pas tricher. Ils sont extraordinaires, déjà avec une parfaite maîtrise du rythme et une belle inventivité. Tout est juste : musique, costumes… Avec ce premier spectacle enlevé, les voilà au début d’une aventure qu’on leur souhaite heureuse. 

Léna Martinelli


Vol d’usage, de Jean Charmillot et Jérôme Galan

Cie Quotidienne 

Avec : Jean Charmillot et Jérôme Galan

Regard extérieur : Marc Vittecoq

Création musicale : Yannick Tinguely

Costumes : Émilie Cauwet

Création lumières : Lydie Del Rabal

Durée : 50 minutes

À partir de 5 ans

Teaser vidéo 

Photo : © Vasil Taveski

Chapiteau Cie • Place Annie-Fratellini • 87800 Nexon

Dans le cadre de la Route du Sirque

Les 10, du 12 au 13, le 20, du 24 au 26 août 2017, puis tournée

Tarif unique : 13 €

Réservations : 05 55 00 98 36