« Blizzard », Flip Fabrique, La Villette, Paris

Blizzard-Flip-Fabrique © Emmanuel-Burriel

Du cirque XXL venu tout droit du Québec 

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Flip Fabrique rend hommage à l’hiver. Un prétexte pour révéler la poésie de la saison froide, non sans humour ni tendresse. Réjouissant !

Plongée au cœur du Blizzard, la compagnie québécoise aime pourtant l’hiver. La thématique est déclinée à l’envie : jonglage avec boules de neige, flocons en veux-tu en voilà, ballet de pelles, patinage espiègle… Un thème convenu, mais fédérateur, qui coïncide avec l’arrivée de la neige sur Paris.

Excellents, les sept interprètes domptent les agrès pour offrir de beaux exploits acrobatiques. Virtuoses, ils rivalisent d’agilité au rythme d’un chanteur musicien qui maîtrise, lui aussi, plusieurs instruments (piano, guitare, banjo). Nous retenons tout particulièrement la grâce de certains corps à corps, le numéro exceptionnel de sangles aériennes, l’originalité de celui avec les balles rebonds, et celui, époustouflant, de voltige sur trampoline. Décidément, ces trublions n’hésitent pas à prendre de l’altitude ! Quant au hula-hoop, il permet de conjurer l’hiver dans la bonne humeur. Une séquence « show bouillante » !

L’écharpe de laine comme fil rouge

Si la chorégraphie est peu inspirée, l’ensemble est dynamique. L’autre point fort du spectacle : la légèreté et l’esprit bon enfant. On nous annonce une tempête ! Toutefois, rien de flip(pant) ici, sinon la séance d’habillage. Les numéros clownesques du « ministère canadien du Froid, de la Froidure et du Brrr » n’atteignent guère des sommets, mais sont autant de pieds de nez et d’incitations à faire des pirouettes dans la poudreuse. L’hiver n’est-elle pas une saison magnifique ?

© Emmanuel Burriel

On ne boude donc pas notre plaisir, surtout que certains tableaux sont très visuels, presque impressionnistes, avec des lumières particulièrement soignées. Véritables machines à émerveiller, les dispositifs scénographiques permettent de décupler la libération d’adrénaline. Que de prouesses !

Ce n’est donc pas très original, mais spectaculaire, et le public, emporté dans ce tourbillon, en redemande. Oui, Flip Fabrique a le vent en poupe. Et Blizzard a de quoi enchanter les fêtes ! 🔴

Léna Martinelli


Blizzard, de Flip Fabrique

Site de la compagnie
Direction artistique : Bruno Gagnon
Mise en scène : Olivier Normand
Avec : Daniel Sullivan, Justine Méthé-Crozat, Benjamin Nesrallah, Hugo Ouellet-Côté, Samuel Ramos, Jérémy St-Jean, Maeva Bouilly, Thierry Proulx
Scénographie : Marie-Renée Bourget Harvey
Costumes : Erica Schmitz
Éclairages : Carolina Ross
Musique : Ben Nesrallah
Durée : 1 h 15
Dès 6 ans

La Villette • Espace chapiteaux •  211, av. Jean Jaurès • 75019 Paris
Du 8 au 31 décembre 2022, mercredi et vendredi à 20 heures, samedi à 19 heures, dimanche à 16 heures, le 21 à 14 h 30 et 20 heures, les 24, 25 et 31 décembre à 16 heures, relâche les lundis et mardis
De 10 € à 26 €
Réservations : 01 40 03 75 75 ou en ligne

Tournée 2023 :
• Le 17 janvier, Scène nationale de l’Essonne, à Évry (91)
• Les 20 et 21 janvier, Maison des Arts de Créteil (94)
• Le 25 janvier, Palais du Littoral, à Grande Synthe (59)

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories
Précédent
Suivant

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS