« Certes ! », de la Cie l’Enjoliveur, Pisteurs d’Étoiles, festival des arts du cirque à Obernai

"Certes !" de la Cie l'Enjoliveur © Philippe Laurençon

Enjoy lovers !

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Voilà un spectacle insolite : « Certes ! » réveille aussi bien les zygomatiques qu’il scotche par ses exploits, ou touche par son émouvante simplicité. Dernier coup de cœur de Pisteurs d’Étoiles.

Ne pas se fier aux apparences. Certes, les deux acrobates ne sont pas tout jeunes, la funambule semble sortie de nulle part et les musiciens sont pour le moins bizarres. Mais, mine de rien, ces gus-là se défient à l’épée dans un duel endiablé. Sans vraiment avoir recours à la magie, ils disparaissent et réapparaissent. Sans en avoir l’air, ils prennent des risques considérables pour sauter au plafond. Bref, il faut le voir pour le croire. 

Pour conquérir Yolande, Mouloud et Igor multiplient en effet les démonstrations de bravoure. Il faut dire que la ballerine danse remarquablement le tango sur corde. Dans le registre burlesque, leur rivalité prend alors des tours (de piste) surprenants. Enjoy lovers !

La troupe de l’Enjoliveur sillonne les routes, depuis 2004, avec son propre chapiteau et son village de caravanes. Après avoir commencé en duo, Anaïck Van Glabeke et Olivier Grandperrin ont vite élargi la bande. Ils ont été bien inspirés d’accueillir Pépé, clown acrobate haut en couleurs, Erik Jankowsky et Livi, musiciens aguerris. Leur cirque se présente avec une certaine modestie, misant beaucoup sur la proximité avec le public. Pourtant, tous les interprètes nous laissent baba, tant leurs numéros – certes improbables – sont exceptionnels.

Burlesque et époustouflant

En plus d’être épatant et loufoque, le spectacle est très touchant, car il aborde la question du vieillissement, laquelle revêt une importance toute particulière au cirque – une discipline exigeante physiquement. Jouant sur la perte de la mémoire et le déclin des forces, l’introduction, bavarde, laisse délibérément craindre le pire. Toutefois, la musique de pacotille se transforme vite en envolées lyriques et les clichés deviennent des clins d’œil subtils. De plus, ces vétérans maladroits se donnent à un rythme qui va crescendo. Et malgré leurs exploits, ils restent d’une grande humilité.

Certes ! rend aussi un bien bel hommage au cirque d’antan : entre autres numéros, celui de dressage est hilarant. Alors, lorsque les artistes font un dernier petit tour, et puis s’en vont (après des applaudissements nourris), ils laissent un grand vide. Décalés, ils ont su tordre la réalité avec drôlerie, titiller nos certitudes de façon très maline et détourner les codes du cirque traditionnel pour inventer un langage original. Décidément, ils enjolivent la vie ! 

Léna Martinelli


Certes !, de la Cie l’Enjoliveur

Site de la compagnie ici

Avec : Anaïck Van Glabeke (voltigeuse, danseuse de corde), Olivier Grandperrin (porteur, acrobate), Erik Jankowsky (musicien accordéoniste), Pépé – Daniel Pean (voltigeur, acrobate, trampoliniste), Livi (pianiste)

Régie : Nicolas Burnier

Photos : © Philippe Laurençon

Durée : 1 h30

Tout public

Teaser vidéo ici

Chapiteau rayé • Rue de l’Abbé Oesterlé • 67810 Obernai

Dans le cadre de Pisteurs d’Étoiles, festival des arts du cirque, 22e édition

Du 29 avril au 6 mai 2017, puis tournée

Pass : de 24 € à 50 € • Places à l’unité : de 5,50 € à 18 €

Réservations : 03 88 95 68 19

À découvrir sur Les Trois Coups

Une affiche plus que jamais alléchante ! par Léna Martinelli