« Cyrano‑Weber », d’après « Cyrano de Bergerac », d’Edmond Rostand, divers lieux à Paris

Jacques Weber © D.R.

« Tout près de nous »

Par Frédéric Nembrini
Les Trois Coups

« Paris en 20 lieux » est un projet original : chaque soir une représentation de « Cyrano » se déroule dans un lieu et un arrondissement différent. Ainsi du 1er au 20 septembre 2007, Jacques Weber interprète l’œuvre sous une forme inédite et dans des endroits atypiques, parfois mythiques ou symboliques de la capitale.

Passionné par l’art dramatique depuis l’enfance et toujours fidèle aux grands classiques, Jacques Weber était taillé pour interpréter Cyrano et il s’emploie à le démontrer depuis bientôt vingt‑cinq ans. Faut-il rappeler qu’après avoir joué la pièce sous la direction de Jérôme Savary dans les années 1980, il a obtenu un césar (Meilleur Acteur dans un second rôle) pour son interprétation du comte de Guiche face à Depardieu, dans le film de Jean‑Paul Rappeneau.

L’artiste fait une fois encore preuve de son attachement viscéral à l’œuvre, ici dans une mise en scène d’André Serré, qui se veut dépouillée au possible, tout juste une table et deux chaises en guise de décor et peu ou pas de costumes pour les acteurs. Pour tisser la trame de l’œuvre, entre chaque acte, une voix off resitue les scènes avec, en fond, des images projetées sur un écran accompagnées de brefs intermèdes musicaux.

L’adaptation du texte par Christine Weber reste fidèle à l’original et propose aux spectateurs des morceaux choisis de la pièce de Rostand parmi ses plus fameux.

L’envergure d’un Jacques Weber suffit alors à camper le personnage fort en caractère qu’est Cyrano et à lui donner toute l’âme qu’il réclame. Mais, gourmand, il ne s’en contente pas, car il tient aussi les rôles des autres personnages, à l’exception de celui Roxane, confiée à Anne Suarez et de celui de Christian campé par Xavier Thiam. Acteurs qui, par ailleurs, tiennent très correctement leur rôle sans trop se laisser éclipser par un Weber/Cyrano forcément imposant…

« Un Cyrano intime est là tout près de nous. »

D’aucuns trouveront peut-être que la pièce y a perdu en panache voire en dynamisme, mais cette nouvelle mise en scène minimaliste met en évidence toute la puissance dramaturgique du texte de Rostand et fait la part belle au jeu de Weber, qui n’a pas à forcer pour trouver le ton juste.

Durant une heure et demie « un Cyrano intime est là tout près de nous » comme le décrit Weber lui-même, l’occasion pour le spectateur de redécouvrir l’œuvre sous un angle nouveau et de jouir de lieux uniques, rarement ou bien jamais dédiés au théâtre, comme ce soir-là la Sainte Chapelle, joyau du gothique français. 

Frédéric Nembrini


Cyrano-Weber, d’après Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand

Adapté par Christine Weber

Association Eurôpê • 40, rue de Rushmoor • 92190 Meudon

06 07 54 43 39 | 06 24 24 60 00

Mise en scène : André Serré

Avec : Jacques Weber, Anne Suarez, Xavier Thiam

Du 1er au 20 septembre 2007

Chaque soir un lieu différent :

  • 1er : la Sainte-Chapelle haute
  • 2e : école primaire Beauregard
  • 3e : musée des Archives
  • 4e : hôtel de Beauvais
  • 5e : Sorbonne-amphithéâtre Richelieu
  • 6e : hôtel de la Monnaie
  • 7e : siège de l’Unesco
  • 8e : palais de la Découverte
  • 9e : hôtel Intercontinental-Grand Hôtel
  • 10e : Opus Café
  • 11e : église luthérienne du Bon‑Secours
  • 12e : lycée Arago
  • 13e : institut de Paléontologie
  • 14e : Cité internationale – Fondation Biermans‑Lapôtre
  • 15e : la Guinguette-port de Suffren
  • 16e : serres d’Auteuil
  • 17e : salle Cortot
  • 18e : la mairie du XVIIIe
  • 19e : siège du P.C.F.-coupole Oscar‑Niemeyer
  • 20e : gymnase de la Bidassoa

Réservations : 08 92 68 36 22

30 € ou 20 € (adhérent F.N.A.C.)