« Petit boulot pour vieux clown », de Matéï Visniec, Théâtre du Bourg‑Neuf à Avignon

Plateau théâtre

Le cimetière des clowns

Par Vincent Cambier
Les Trois Coups

Au commencement était l’offre d’emploi. Quoi, apparemment, de plus banal ? Sauf qu’il s’agit, ici, d’une petite annonce très particulière : le boulot est exclusivement réservé à un vieux clown ! On se dit que personne ne va se présenter.

Erreur ! Nicollo d’abord, Filippo ensuite, Peppino enfin, vont pointer le bout de leur nez rouge et flétri. Et alors ?

Alors, ces vieux saltimbanques miteux, petit à petit, insidieusement, vont infiltrer nos vies. Pas moyen de nous échapper : ils vont nous faire rire, nous émouvoir, nous manipuler même. Et nous renvoyer à nos propres petitesses, celles qu’on enfouit dans les catacombes de notre cœur.

La pièce de Matéï Visniec est d’une drôlerie, d’une humanité, d’une cruauté et d’une tendresse infernales. Elle nous rappelle que nous sommes tous sur un trapèze, entre la vie et la mort.

La mise en scène lumineuse de Charles Lee nous éclaire parfaitement sur les intentions de l’auteur. Julia Allègre (costumes) et Mickaël Guillaume (musique) ont réalisé un bien beau travail.

Quant aux comédiens, ils sont excellents. Gilles Kléber incarne avec naturel Filippo comme un clown blanc, ronchon et alcoolique. Christophe Bonzom interprète élégamment un Buster Keaton fatigué, retors et parfois hilare.

Olivier Comte, enfin, est un Nicollo d’anthologie. L’aile du génie l’a visiblement frôlé.

Petits veinards, vous allez vous régaler ! 

Vincent Cambier


Petit boulot pour vieux clown, de Matéï Visniec

Théâtre du Bourg‑Neuf • 5 bis, rue du Bourg‑Neuf • Avignon

04 90 85 17 90

Du 9 juillet au 3 août 1996 à 12 h 15 (1 h 15)