« Tout est bien [catastrophe et bouleversement] », de Nikolaus, La Route du Sirque 2014, chapiteau Compagnie à Nexon

Que ce monde finisse, que la fête commence !

Par Laura Plas
Les Trois Coups

La compagnie Pré-O-coupé nous réjouit sous un déluge d’idées géniales et désopilantes dans « Tout est bien ». Voici un cirque anarchisant qui fout le bordel pour nous laisser heureux et vivants avec les clés d’un nouveau mode de vie à construire ! Superbe !

Tout est bien… pour ceux qui s’en mettent plein les poches tandis que les autres agonisent et qu’un dieu pervers s’amuse dans sa privada céleste. Quel Pangloss, quel saint Augustin arriverait à nous faire oublier qu’il y a quelque de chose de pourri sur terre ? Mais alors, que faire ? Sombrer dans la neurasthénie ? Se vautrer dans une orgie égoïste en attendant que tout disparaisse : après le monde « libre » le déluge ? L’alternative n’est guère réjouissante…

Heureusement, quand tout prend l’eau, on peut aussi embarquer sur l’arche foutraque de Nikolaus et de ses matelots dissipés… Là, tout n’est que désordre, pauvreté et kitsch coloré. En effet, la scénographie ingénieuse est faite de planches, de débris de mobilier qu’on pourrait trouver dans une décharge. On célèbre le cirque « pauvre » ! Tous ces matériaux colorés, bigarrés, créent une esthétique de sex-shop ou de Gay Pride délicieuse. Les objets sont souvent rigolos et diablement bien bidouillés. Leur agencement savant provoque de surcroît des chaînes improbables de réactions et cause des catastrophes. On éclate alors de rire et on comprend qu’on peut s’attendre à tout, sans jamais pouvoir deviner totalement à quoi. Notre plaisir en est décuplé.

Autre délice cathartique, on respire l’air frais de la transgression. Sur scène, les pirates de Tout est bien braillent en effet à pleins poumons, parlent en même temps, courent dans tous les sens. Quelle énergie ! D’abord, les artistes sont d’une grande générosité ! Ils chantent bien. Tour à tour, ils nous présentent des attractions remarquablement maîtrisées et originales. Par exemple, Noémie Armbruster, diva aux dents cariées, s’envole sur un trapèze en forme d’escabeau. Nikolaus compose, quant à lui, un magnifique clown philosophe victime de ses belles illusions et de ses petits camarades. Son numéro de jonglage conjugue dextérité et émotion. Mais on vous laisse découvrir les prodiges que leurs partenaires accomplissent sur terre et dans les airs. Tant de grâce vaut le détour !

Magnifiquement orchestré par Christian Lucas

Ensuite, on n’a jamais de répit, car plusieurs actions se déroulent toujours au même moment. Enfin, si les cinq clowns présents sous le chapiteau défendent leur bout de gras et s’écrabouillent dans des jeux de domination, on est tout de même saisi par leur travail de troupe. On devine en fait que toute leur pagaille est magnifiquement orchestrée par la mise en scène de Christian Lucas. Et puis on se prend de tendresse pour ces trublions anarchisants. De toute façon, le cirque a toujours été le refuge des monstres, des parias. Et si les personnages ont « mauvais genre », leur côté underground s’accorde avec un propos qu’on qualifierait de libertaire.

De fait, sans avoir l’air d’y toucher, on nous parle des pirates somaliens qui crèvent de faim et arraisonnent les pauvres navires des pays riches. On évoque en chantant les ouvriers, les fileuses qui survivent à peine tandis que, haut dans le ciel, brûle le soleil du Chili. Surtout, Nikolaus et sa bande nous invitent à sortir de notre léthargie. Nous devrons à nouveau prendre parti, réagir. Le spectacle s’ouvre par ailleurs sur le monde : la représentation commence et s’achève à l’extérieur du chapiteau d’une manière magistrale (que l’on ne dévoilera pas). Comme nous avons été accueillis par des mots généreux et scintillants, nous quittons la place Annie-Fratellini sur un beau partage.

À voir de toute urgence avant que notre planète n’explose. 

Laura Plas


Tout est bien [catastrophe et bouleversement], de Nikolaus

Cie Pré-O-coupé • 174, rue Édouard-Maury • 94120 Fontenay‑sous‑Bois

06 72 71 10 21

Courriel de la compagnie : ana.marillier@orange.fr

Site : www.preocoupe-nikolaus.com

Site du festival : http://www.sirquenexon.com/

Courriel du festival : info@sirquenexon.com

Mise en scène : Christian Lucas

Interprétation : Nikolaus, Noémie Armbruster, Julien Cramillet, Mathieu Hedan, Karim Malhas, Yannos

Scénographie : Raymond Sarti

Constructions : Mathieu Delangle, Victor Fernandes, Olivier Gauducheau

Création musicale : Olivier Manoury

Costumes : Fanny Mandonnet

Création lumières : Hervé Gary

Collaboration artistique : Bérangère Gros

Direction technique : Baptiste Chapelot

Régie générale : Yannos Chassignol

Régie son et lumières : David Démené

Photo : © Martin Wagenhan

Chapiteau Compagnie • place Fratellini • 87800 Nexon

Réservations : 05 55 00 73 53

Vendredi 15, samedi 16, dimanche 17, jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 août 2014 à 20 heures

Durée : 1 h 45

20 € | 14 € | 8 €

À partir de 8 ans

Laisser un commentaire

  1. Ping : Les acrobaties de Tout est bien en images - l'Avant Seine / Théâtre de Colombes