La barbe !
Par Michel Dieuaide
S’inspirant librement de « la Barbe bleue », conte de Charles Perrault, l’artiste polyvalente Clara Le Picard construit une minicomédie musicale et chorégraphique à destination des jeunes spectateurs à partir de 10 ans.

Entre anthropologie et danse, la voie est rude !
Par Lise Facchin
Après « Fatmeh », Ali Chahrour poursuit sa recherche sur les rites funéraires chiites au travers de l’histoire de Leïla, pleureuse de son métier. Un spectacle riche et touchant, mais difficile d’accès pour le public non averti.

L’Homme, entre innocence et crapulerie
Par Lorène de Bonnay
Après « Paroles gelées » et « la Bonne Âme du Se‑Tchouan », le talentueux Jean Bellorini sonde une autre grande œuvre littéraire : son « Karamazov », gai et tragique, interroge l’Homme sensuel, coupable ou souffrant – privé de Dieu…

Thomas Bernhard dans son jus
Par Trina Mounier
Avec « Place des Héros », pièce testamentaire de Thomas Bernhard, Krystian Lupa manifeste son incontestable maîtrise des différentes disciplines de l’art théâtral – mise en scène, scénographie, lumières et direction d’acteurs – et reçoit une longue et chaleureuse ovation debout à Avignon.

Ivresse mystique de l’Ineffable
Par Lise Facchin
Ali Chahrour, jeune chorégraphe libanais qu’Avignon célèbre, présente « Fatmeh », spectacle nourri d’une recherche sur les rituels funéraires chiites. Imparfait mais prodigieusement intéressant.

Beau et décousu, le drôle de Léviathan d’Aurélien Bory
Par Lise Facchin
À partir de l’ouvrage « Espèce d’espace » de Georges Perec, Aurélien Bory a monté un drôle de spectacle ponctué de moments de grâce, une sorte de forme étrange dans laquelle le spectateur est transbahuté d’un registre à l’autre, souvent hélas sans trop savoir pourquoi.

Monumental !
Par Maud Sérusclat‑Natale
Quand l’œuvre de deux génies se rencontre, la terre n’a plus qu’à trembler. « 2666 » est une odyssée théâtrale remarquable aussi folle que brutale, d’une intensité et d’une qualité inégalée. Les superlatifs vont manquer.

Encore un effort !
Par Maud Sérusclat‑Natale
Programmée en direction des ados, cette pièce intrigante et multidimensionnelle en intéressera bien d’autres. Cadavres, enquête et revenants au cœur de la chapelle : Arnaud Meunier a fait fort.