« Splatch ! », de Jean‑Louis Crinon, Présence Pasteur à Avignon

« Splatch ! » © Emmanuel Piau

L’eau murmure, ruisselle, chante

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

L’eau source de vie… « Splatch ! » s’adresse aux tout-petits pour les sensibiliser au respect de cette ressource naturelle si précieuse. Une aubaine à Avignon que ce spectacle de clown, petite bulle de fraîcheur dans la moiteur du Festival ! Drôle et poétique.

Tout commence de façon ludique, meilleur moyen pour sensibiliser ces bambins prompts à réagir aux éclaboussures. Deux clowns femmes s’en donnent à cœur joie, d’abord dans les flaques, puis dans une fontaine et un vrai bassin de quelques centimètres rempli d’eau. Un terrain de jeu, sur scène, même si l’eau peut aussi intimider, faire peur, déranger. Pas facile, en effet, de maîtriser cet élément qui échappe souvent à l’entendement : comment retenir l’eau, la transvaser, la dompter ?

Comprendre d’où elle vient peut aider. Les personnages se confrontent donc ici à l’élément liquide avec la fraîcheur du clown qui vit l’instant présent. Mine de rien, de déconvenues en heureuses surprises, ces deux-là en saisissent les principales lois. C’est très pédagogique, finalement, même s’il n’y a pas de leçon écologique. Pédagogique, mais avec les moyens de la poésie.

Les pieds dans l’eau et la tête dans les nuages

Sans paroles, ces cousines de Laurel et Hardy traitent la question avec légèreté. Peu de mots, des onomatopées, des mimiques gorgées de sens. De petites notes sautillantes viennent nourrir cet univers aquatique riche en effets sonores : goutte-à-goutte, clapotis, vacarme de la pluie battante. C’est tout juste si on n’entend pas pousser les fleurs ! Grâce à la flûte ou aux percussions, l’eau murmure, ruisselle, chante.

Pour renforcer l’onirisme, le metteur en scène Jean‑Louis Crinon a opté pour l’utilisation de la vidéo. Les images projetées se reflètent dans l’eau du bassin et nimbent la scène de bleu, de vert, de lumière. Voilà autant d’ambiances propices au voyage. Comme c’est réjouissant de voir ces clowns patauger sous nos yeux, puis finalement enjamber une rivière, traverser les océans, quand ils ne se douchent pas sous une cascade ou ne courent pas après les nuages ! Effets visuels garantis. Ils apparaissent et disparaissent dans le paysage, passant de façon très aisée de la réalité virtuelle à celle, sensible, de l’eau qui mouille.

Une plongée salutaire, donc, surtout que le public avignonnais ne boude pas son plaisir d’être ainsi rafraîchi. Juste ce qu’il faut ! Il faut dire que tout est réglé au millimètre près, dans cette petite salle où le moindre mètre carré est mis à profit. Pourtant, le défi technique est de taille. Nayéli Forest et Maryse Lefebvre forment un duo efficace, sans doute grâce à une complicité de longue date. Elles évoluent sur scène comme des poissons dans l’eau. Et ce n’est pas la seule facétie qu’elles réservent aux spectateurs, tantôt amusés, tantôt émerveillés. 

Léna Martinelli


Splatch !, de Jean-Louis Crinon

Les Déménageurs associés • en résidence au Théâtre de la Noue • 12, place Berty-Albrecht • 93100 Montreuil

06 66 00 05 66

Site : www.lesdemenageursassocies.com

Courriel : lesdemenageursassocies@gmail.com

Mise en scène : Jean-Louis Crinon

Avec : Nayéli Forest, Maryse Lefebvre

Création lumière : Pascal Laajili

Création sonore : Till Piro Machet

Costumes : Olga Papp

Flûte : Franck Douaglin

Vidéo : Marine Martin

Photo : © Emmanuel Piau

Présence Pasteur • salle 2 • 13, rue du Pont-Trouca • 84000 Avignon

Réservations : 04 32 74 18 54

Site du théâtre : www.theatre-espoir.fr

Du 5 au 27 juillet 2014, à 10 h 45 et 15 h 30

Durée : 35 minutes

10 € | 7 € | 6 €

Spectacle jeune public dès 3 ans