Efficace ambiguïté
Par Michel Dieuaide
De la collaboration entre Bertolt Brecht et Kurt Weill naquit en 1928 la première version de « l’Opéra de quat’sous ». Jean Lacornerie s’empare aujourd’hui de cette pièce avec musique, moins représentée que toutes les variantes habituellement proposées.

K.‑O.
Par Trina Mounier
« Acceso » est en tout point exceptionnel : après avoir retenu l’attention de Patrick Penot, grand dénicheur de paroles à la fois empêchées et authentiques pour l’édition 2015 de Sens interdits, ce spectacle chilien revient à Lyon pour une dizaine de représentations et offre l’occasion de découvrir un comédien impressionnant et bouleversant.

L’enfance, ce continent ignoré
Par Trina Mounier
Pour répondre à une commande des Nuits de Joux qui lui demandait un spectacle jeune public, Charly Marty est allé rechercher dans sa mémoire un livre de sa propre enfance. Cette première intrusion dans le domaine du théâtre pour les petits spectateurs est une vraie réussite.

Un conteur hors pair
Par Trina Mounier
La compagnie La Cordonnerie s’est fait une spécialité de s’emparer des contes (« Blanche-Neige ou la Chute du mur de Berlin ») mais également de quelques œuvres classiques (« Super Hamlet »), de les retricoter à sa manière et même, comme c’est le cas dans « Udo complètement à l’est », de s’infiltrer dans les interstices vides pour les remplir.

Peplum version miniature, ça déménage !
Par Trina Mounier
Pour la troisième fois, Thomas Poulard monte un texte de Friedrich Dürrenmatt dans la salle miniature (par ses dimensions) de l’Élysée. Une « comédie historique en marge de l’histoire » selon l’auteur, une réussite à en juger par l’accueil enthousiaste des spectateurs.

Sauvage et délicat
Par Trina Mounier
Ils ont un certain culot, ces percussionnistes, il est vrai très doués (voir Visages), de se lancer dans une aventure musicale, mais aussi théâtrale et visuelle autour du roman de Jack London, « l’Appel de la forêt ». Défi relevé avec élégance…