Sélection fêtes 2022, Paris

La-Chute-des-anges-Raphaëlle-Boitel © Marina-Levitskaya

Spectacles de fêtes

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Cirque, danse, théâtre, comédie musicale… Voici notre sélection de spectacles à ne pas rater à Paris pendant les fêtes, avec de grands artistes tels Bartabas ou Raphaëlle Boitel, des compagnies historique comme The Tanztheater Wuppertal de Pina Bausch ou le Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine, et pour toute la famille, le succès indémodable de Slava’s, la création ébouriffante de Flip Fabrique ou encore le cabaret de carton de Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan.

Du cirque de haute volée à la croisée des arts

Allier merveilleux et dystopie ! Dans ce conte lumineux nourri de nombreuses références, notamment cinéma, la figure de l’ange évoque l’humanité en perdition. Une proposition d’une infinie poésie qui ouvre grandes les portes du rêve. De cet univers crépusculaire naît une échappée vers la lumière, un appel d’air, une fantaisie d’émancipation. Le spectacle qui enchante nos fêtes !

☛ Lire la critique de Léna Martinelli

La Chute des anges, de Raphaëlle Boitel

Théâtre du Rond-Point • Jusqu’au 31 décembre 2022
De 12 € à 38 € • Réservations
Plus d’infos ici

Flip Fabrique, divertissement familial

Cette compagnie québécoise, déjà triomphalement accueillie en 2017, a le vent en poupe. Adrénaline, virtuosité, poésie visuelle, humour, tendresse… Ambiancé par un chanteur musicien au piano, à la guitare ou au banjo, ce blizzard-là décoiffe.

☛ Lire la critique de Léna Martinelli

Blizzard, Flip Fabrique

La Villette • Espace chapiteaux • Jusqu’au 31 décembre 2022
De 10 € à 26 € • Réservations
Plus d’infos ici
Toutes les dates ici

Cabaret-de-l-Exil-Zingaro-Irish-Travellers © Hugo-Marty
© Hugo Marty

Du théâtre équestre d’art

Bartabas n’a pas son pareil pour nous faire voyager. Après la culture juive d’Europe de l’Est, celle des Irish Travellers lui a inspiré un second volet à son Cabaret de l’exil. Avec la mémoire comme boussole, Zingaro nous fait découvrir une culture toujours bien vivante, quelque part entre l’Irlande profonde et le rêve éveillé. Magnifique !

☛ Lire la critique de Léna Martinelli

Cabaret de l’exil – Irish Travellers, Théâtre équestre Zingaro

Fort d’Aubervilliers • Jusqu’au 31 décembre 2022, puis du 13 janvier au 2 avril 2023
De 21 € à 57 € • Réservations
Plus d’infos ici

Nouvelle pièce de Pina Bausch à l’Opéra de Paris

Troisième pièce emblématique de la chorégraphe allemande à faire son entrée à l’Opéra national de Paris, cette pièce de 1978 est emblématique du style de Pina Bausch, qui mêle avec tant de génie, danse et théâtre, mouvements et verbe. Dans cette salle de bal, au fin fond d’une province, tout n’est que convention, en particulier dans les rapports hommes femmes. Un chef-d’œuvre d’expressionnisme qui fait vibrer la salle autant que les interprètes.

Kontakthof, Pina Bausch

Opéra de Paris • Palais Garnier • Jusqu’au 1er janvier 2023
De 12 € à 130 € • Réservations
Plus d’infos ici

© Michèle Laurent

Le Théâtre du Soleil, unique au monde

Avec deux compagnons de route, l’écrivaine Hélène Cixous et le musicien Jean-Jacques Lemêtre, Ariane Mnouchkine dirige 35 comédiens, hommes et femmes de tous âges et de toutes nationalités dans un spectacle d’une rare beauté, d’ailleurs salué par un Prix de la Critique (Meilleur créateur d’éléments scéniques). Un hommage au Japon et ses ancestrales traditions porté par une impressionnante troupe internationale et un souffle utopique à nulle autre pareille. Une grande forme pour résister et s’émerveiller.

L’Île d’or, Théâtre du Soleil, Ariane Mnouchkine

Cartoucherie de Vincennes • Jusqu’au 23 décembre 2022, puis reprise à partir du 13 janvier 2023
De 16 € à 39 € • Réservations
Plus d’infos sur le site

Voilà un spectacle qui cartonne !

À mi-chemin entre cabaret et opérette, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan ont concocté une forme originale pour narrer les aventures rocambolesques d’un duo décalé. Une épopée shakespearienne version « cartoons » qui nous mène des plaines du Grand Nord jusqu’au sud en quête d’une sirène idéalisée, un bonheur factice. Auréolé d’un Molière du théâtre public, ce « cabaret de carton » est tellement irrésistible que sa reprise au Théâtre Tristan Bernard est encore prolongée. Normal, c’est hilarant.

☛ Lire la critique de Léna Martinelli

Les Gros patinent bien, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan

Théâtre Tristan Bernard • Jusqu’au 1er avril 2023 et tournée dans toute la France
De 11 € à 35 € • Réservations
Plus d’infos ici

La bulle ô combien enchantée de Slava

Retrouvons l’innocence de notre âme d’enfant, avec cette troupe de tendres fêlés embarqués dans d’improbables aventures. Un succès qui ne se dément pas depuis 1993, et pour cause. Tragique et métaphysique, ce clown russe installé en France depuis longtemps tisse son show de rêves et de contes de fées. Il ne manque ni de malice, ni de culot. On passe allègrement du rire aux larmes et on en a plein les mirettes.

Slava’s Snow show

Le Trianon • Jusqu’au 8 janvier 2023
De 33 € à 70 € • Réservations
Plus d’infos ici et ici

La comédie musicale à succès

Forte du succès, la comédie musicale, distinguée par deux Molières (Meilleur spectacle musical et Révélation masculine pour Benoit Cauden), a été reconduite pour une 2ème saison. Et pour cause ! Airs entraînants, chorégraphies réussies, personnages loufoques, gags irrésistibles, acteurs truculents… les scènes au rythme endiablé sont mises en scène avec une redoutable efficacité.

Lire la critique de Maxime Grandgeorge

Les Producteurs, Mel Brooks, Alexis Michalik

Théâtre de Paris • Jusqu’au 2 avril 2023
De 20 € à 90 € • Réservations
Plus d’infos ici

Et en streaming

Voilà des idées de sorties ou de cadeaux. Mais plusieurs propositions intéressantes sont en ligne, avec des captations de qualité sur le site de France Télévision.

• Pour commencer sur un spectacle d’humour (qui manquait à cette sélection) : le Temps de vivre, de Camille Chamoux, accompagnée à la mise en scène par Vincent Dedienne. 70 minutes pour défier le temps et, peut-être, comme dirait ce bon vieux Marcel (Proust), brièvement « cesser de se sentir médiocre, contingent, mortel » ! Pour ceux dont la vie ressemble à un décompte Waze et la pire angoisse est qu’il soit déjà trop tard, cette tentative de dédramatisation est vivement conseillée.

La Truite : la mélodie célèbre de Schubert, dans un spectacle « hétérotruite », « cosmopotruite » d’Accordzeam, bref une re.é.création désopilante (lire notre critique).

20 000 Lieux sous les mers, de Christian Hecq et Valérie Lesort : découvrir l’imaginaire foisonnant de ce duo talentueux et… (mou)rire à gorge déployée.

Zéphyr, de Mourad Merzouki : le chorégraphe poursuit son exploration du hip-hop sous toutes ses formes et fait souffler un vent de poésie et de liberté dans cette création imaginée pour le Vendée Globe. Un corps à corps avec le vent non dénué de poésie.

Joyeuses fêtes à tous ! 🔴

Léna Martinelli

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS